Microsoft achète Nokia

Coup de tonnerre ou demi-surprise dans l’univers hyper concurrentiel de la téléphonie mobile ? Nokia, l’équipementier en télécoms finlandais, a annoncé ce mardi céder son activité téléphones portables au géant informatique américain Microsoft pour la coquette somme de 5,44 milliards d’euros.

 

Si l’ancien numéro un mondial des téléphones portables va concentrer désormais son activité sur les services et les réseaux, cette décision a été qualifiée de «meilleur chemin pour aller de l’avant, à la fois pour Nokia et ses actionnaires», selon son président Risto Siilasmaa.

La transaction devrait être finalisée au premier trimestre de l’an prochain, après accord des actionnaires et des autorités de régulation. Quelque 32.000 employés de Nokia passeront chez Microsoft.

Si Nokia reste à la seconde place des équipementiers mondiaux, derrière Samsung et devant Apple, avec la vente de près de 61 millions de terninaux dans le monde au second trimestre 2013, l’entreprise est confrontée a d’importantes difficultés.

Nokia Lumia microsoftL’an passé à la même période, les ventes dépassaient les 80 millions d’exemplaires. Selon une récente étude de Swedbank, «l’érosion des volumes et des prix de vente moyens de l’activité de téléphonie mobile de Nokia est plus rapide que ce à quoi nous nous attendions. Nokia est en train de passer à côté de la rapide hausse des ventes de smartphones de moins de 100 dollars, un segment pour lequel le groupe ne propose aucun produit». Si l’évolution du chiffre d’affaires des téléphones traditionnels se poursuit, sans redressement des ventes de smartphones, le chiffre d’affaires total de Nokia dans les terminaux mobiles passera sous son seuil d’équilibre, qui se situe à 12 milliards d’euros. «De nouvelles réductions des coûts seront nécessaires», poursuit l’analyste.

Dans le même temps, Nokia affiche de nouvelles ambitions et semble s’orienter vers de nouveaux marchés. Lors du prochain salon automobile de Francfort (Allemagne), la firme finlandaise va présenter une offre complète destinée à fournir un système de navigation embarquée à bord des voitures. Outre la cartographie, cette plateforme devrait proposer des applications pour les smartphones Windows Phone.

Pourquoi l’arrivée de Microsoft ? Actuellement, Nokia règne en maître dans le monde de Windows Phone. Pour la régie publicitaire Ad Duplex, la firme finlandaise détient 86,9% dans le monde des appareils fonctionnant avec l’OS mobile de Microsoft avec sa gamme Lumia. Le Lumia, concerne environ la moitié du chiffre d’affaires du groupe finlandais, soit près de 15 milliards d’euros. Microsoft a donc des intérêts évidents pour soutenir l’équipementier. D’autant que de nouvelles marques, comme les Chinois Lenovo et Yulong, affichent des ambitions qui pourraient bouleverser la hièrachie mondiale à moyen terme.

En attendant, Nokia ne baisse pas la garde en cette rentrée en France. Dans les prochains jours, l’équipementier va proposer un nouveau terminal, le Lumia 1020, un smartphone spécialement orienté pour la photographie avec un capteur de 41 mégapixels. De quoi toucher un nouveau public ?

Soyez sociable, partagez !

Thierry Barbaut - Stratégie numérique, expert Afrique Auteur

Expert en stratégie numérique et projets de développement - #innovation #Afrique #Digital - Responsable de la stratégie numérique et communication digitale de l'Agence des Micro Projets depuis 2013. 20 années de pilotage de projets dans plus de 40 pays en Afrique : eau, santé, éducation, agriculture, énergies renouvelables, entrepreneuriat et numérique. Auteur et conférencier sur l'Afrique l'innovation et le numérique.