Archives par mot-clé : WH smith

Des boutiques de lecture numérique au Royaume-Uni

Kobo et WH Smith mettent le paquet

La guerre des chiffres et des parts de marché vient de prendre une nouvelle tournure, suite à cette annonce du partenariat entre Kobo et la chaîne de librairies britanniques WH Smith. Dans ses projets de développements, la firme canadienne, avait assuré qu’elle s’appuierait sur des partenariats solides.

« Notre stratégie au sein de nouveaux territoires est celle que nous avons appliquée ici, c’est un peu notre recette maintenant. Nous trouvons une librairie de premier ordre, nous trouvons des détaillants d’appareils électroniques, et saupoudrons nos produits chez quelques autres vendeurs. (…) Cette stratégie consiste à couvrir différents segments du marché, car des personnes allant chez WH Smith ne vont pas forcément chez Dixons, et vice-versa », expliquait le grand patron, Michael Serbinis. (voir notre actualitté)

Et c’est ce même PDG de la société qui assure que le partenariat avec WH Smith sera bien oplus concret encore. Une centaine de boutiques estampillées Kobo et WH Smith devraient ouvrir au Royaume-Uni, sans qu’une date ne soit pour le moment avancée. Cela se déroulera gentiment, dans le courant de l’année prochaine.

Dans ces boutiques, les trois appareils Kobo Wireless, Kobo Vox et Kobo Touch seront commercialisés pour 60 £, 80 £ et 150 £. (voir The Digital Reader)

Cet accent porté sur le marché britannique est également motivé par les résultats qui ont été constatés dan le pays. Serbinis avait assuré que les parts de marché sont à deux chiffres dans le pays, avec un optimisme pour le moins étonnant. « Nous pensons que nous avons pris le large par rapport à Amazon, mais nous avons également constaté que certains acteurs locaux abandonnent, alors que Waterstone’s n’a toujours pas de solution de lecture numérique actuellement. »

La vente de la chaîne au milliardaire russe, Alexandre Mamut n’aide évidemment pas à stabiliser la situation du concurrent. Or, la Grande-Bretagne pourrait ne pas être le seul pays où Kobo l’emporte sur Amazon. (via The Bookseller)

Kobo et WH Smith mettent le paquet

Selon des informations livrées sur les ventes en France, les Kobo by Fnac se seraient écoulés à 60.000 exemplaires entre le lancement et le 1er mars. Le cabinet d’analyse GfK projetait que pour l’année 2012, ce seraient 300.000 lecteurs ebook qui seraient vendus en France.

Qui plus est, Serbinis assure avoir pris le pas sur la firme de Seattle, en arrivant à vendre plus d’appareils qu’elle, mais également en réalisant plus de ventes de livres numériques depuis ses plateformes – l’ebookstore de Kobo, ainsi que celui de la Fnac.

Reste que l’ouverture de boutiques en partenariat avec WH Smith sera un apport évident dans la croissance de la société, tout en profitant de l’expertise des libraires.

Thierry Barbaut