Education numérique: La plateforme Google Play bientôt opérationelle, développeurs soumettez vos applications !

Google annonce le lancement d’ une plateforme éducative nommée “Google Play for education”.

Le premier moteur de recherche et géant de l’internet vient d’inviter officiellement les développeurs à soumettre leurs  applications.

Dans la guerre des contenus et services à destination du monde éducatif que se mènent les géants Google, Apple et Amazon, les approches diffèrent, mais l’objectif est identique : vendre ses matériels ou/et contenus aux écoles et universités.

Si Amazon avait cherché à imposer son Kindle DX il y a quelques années, Apple n’est pas en reste avec entre autres iTunes U (pour University), à destination des enseignants et des élèves et étudiants. On rappellera aussi qu’iBooks Author est à l’origine orienté vers le monde éducatif, et permet la création de livres scolaires. Quant à Google, ses Google Apps pour le domaine éducatif, et “Google in Education” montrent son investissement dans ce domaine.

Le programme “Google Play for Education”

Avec Google Play for education, qui rassemble des applications, mais aussi ebooks et vidéos à caractère pédagogique, Google continue son effort en vue de conquérir les salles de classe. Un des critères de sélection des applications est d’ailleurs l’utilisation en classe.

Pour crédibiliser son approche, Google a même décidé de transformer les professeurs en curateurs. En d’autres termes, ce sont eux qui choisissent les applications que l’on trouve dans le catalogue.

Il faut dire que c’est aussi eux qui vont les utiliser. Pour cela, ils pourront créer des groupes via Google +, groupes qui pourront utiliser l’application sélectionnée sur les terminaux de tous les élèves grâce à la possibilité de faire des achats d’applications groupés, avec téléchargement instantané, et même possibilité de payer avec le compte de l’école.

Google n’oublie pas dans une page spéciale de recommander la Nexus 7 aux élèves, la tablette idéale selon eux pour l’éducation, expliquant que simplicité d’utilisation et portabilité des tablettes sont parfaitement complémentaires avec les ressources du catalogue éducatif. L’idée de faire rentrer Google, Apple ou Amazon dans les salles de classe n’a pas l’air de choquer outre-mesure, alors qu’on imagine les levées de bouclier si un tel projet était annoncé chez nous.

La question est d’ailleurs loin d’être seulement théorique, car le catalogue est voué à s’internationaliser.

Outre-Atlantique, l’école numérique est déjà en énorme enjeu, un gâteau que les géants de l’internet voudraient s’accaparer. Des acteurs comme Ectaco y sont d’ailleurs implantés (la première liseuse couleur, la Jetbook Color était d’ailleurs destinée au marché éducatif US).

Que ce soit Apple qui verrait bien ses iPad (mini maintenant) entre les mains de chaque élève, ou Google, qui se verrait bien alimenter l’école en Nexus 7 et en contenus et applications Google Play, le marché de l’école numérique semble en tout cas attirer bien des convoitises….

Thierry Barbaut

Auteur de l’article : Thierry Barbaut - Stratégie numérique, expert Afrique

Thierry Barbaut est spécialisé en stratégie numérique et économique avec un focus Afrique. Thierry Barbaut a effectué plusieurs centaines de déplacement dans plus de 45 pays en Afrique. Expert en plateformes de services, économie, innovation, startup et entrepreneuriat, ODD, smartCity, e-Government. Observateur engagé et passionné de l'écosystème numérique en Afrique depuis 20 ans ou il participe à de nombreux projets dans plus de 25 pays. Auteur et conférencier sur l'Afrique, l'innovation et les nouvelles technologies. Jury et instructeur sur les challenges pour les startup africaines de l'innovation. Thierry Barbaut a fondé Info Afrique en 2008 avec objectif de valoriser de manière positive le continent. Il est directeur de la transformation numérique de l'ONG La Guilde depuis 2013.